En milieu carcéral

LA CONFÉRENCE FAMILIALE
pour préparer le retour en société

Créer un futur positif

La conférence familiale pour préparer le retour en société est un processus de groupe, il doit permettre à des personnes en fin de peine ou en période d’aménagement de peine de faire des projets en vue d’une nouvelle vie réussie avec ses proches et son environnement.

Les conférences familiales sont des rencontres spéciales avec les proches de la personne en détention (famille,amis ,voisins etc.).
Un projet de transition est élaboré pendant la réunion, énumérant les besoins nécessaires pour réussir une nouvelle vie, les changements souhaités par rapport au passé, et comment se réconcilier avec les proches touchés par la détention.

La préparation à la conférence 
Les conférences familiales sont organisées et accompagnées par un coordinateur indépendant et neutre. Pour préparer la conférence familiale le coordinateur rencontre plusieurs fois la personne en détention pour une réflexion sur ce qui s’est passé et les conséquences. Elle choisit elle-même les participants à la conférence familiale. Un entretien aura lieu auparavant entre le coordinateur et chacun d’eux. D’autres personnes ressources susceptibles d’aider en société peuvent également être invitées.
Un représentant de l’établissement pénitentiaire assiste à chaque conférence.

Les conférences familiales constituent un processus de planification positive, mettant l’accent sur la façon dont les personnes sortant de détention peuvent gérer la transition et créer une vie positive.
Cette approche basée sur les solutions guide le déroulement de la conférence où les points forts et les ressources sont exposés.
La personne en détention parle avec ses proches de la façon dont elles ont été affectées et cherche des solutions pour recréer de bonnes relations. Un accord sur ce point pourra être élaboré dans le cercle et inscrit dans le plan de transition.

Des réunions ou conférences de suivi existent aussi. Chaque groupe est unique et le nombre de réunions de suivi varie selon les personnes.

La possibilité d’organiser des conférences de justice restaurative en prison en France permettrait :

  • d’apporter des réponses aux victimes,
  • de donner la possibilité aux détenus de prendre la mesure de leurs actes, d'en prendre la responsabilité puis d'y réagir,
  • d’aider la société, qui a besoin de rétablir la paix sociale, à soutenir la victime dans sa souffrance et à se rendre compte de l'humanité du coupable,
  • de proposer des plans de réparation qui seront adoptés avec l'accord de tous.